Le printemps est arrivé


Merci à tous d’être venus nombreux nous rendre visite le samedi 18 mars.
En attendant de vous retrouver pour notre opération « Fleur en Fête » du mois de mai,
nous restons à votre disposition pour toutes informations relatives à l’orientation de votre enfant.

Pas loin de 9 kilomètres à travers les quartiers lyonnais pour les CAPa !

Le jeudi 23 mars 2017 les élèves de CAPa se sont rendus à Lyon. La visite a commencé vers 10 h, place de la Croix-Rousse, au pied de la statue de Joseph-Marie Jacquard. Ticket « 24 heures» en main, les élèves « écocitoyens » ont utilisé les transports en commun pour passer d’un quartier à l’autre, mais c’est à pied qu’ils ont parcouru les rues lyonnaises…

Au programme de la matinée, déambulations à travers le quartier de la Croix-Rousse, dont les pentes ont abrité jusqu’à 8 000 maîtres artisans-tisserands (les canuts) dans les années 1830. La « colline qui travaille » a des allures de Montmartre. D’escaliers en places, les élèves ont déambulé à travers des rues aux noms évocateurs (rue des Fantasques, Traboule des Voraces , place Saint Polycarpe), découvrant au détour d’un virage un panorama original sur la ville.

La descente s’est terminée par le quartier de la comédie, autrefois consacré à l’embellissement de la soie et abritant aujourd’hui cabarets et boutiques de créateurs.

L’Opéra de Lyon marque l’entrée dans les quartiers bourgeois, jadis réservés aux négociants. C’est là que se trouvent aujourd’hui les bâtiments institutionnels (Hôtel de ville, collège Ampère, Palais du Commerce). Par l’odeur alléchés, les Lyonnais d’un jour se sont un peu écartés de la rue de la République, passant notamment rue du Bât d’argent, « lieu de naissance » de la fameuse « papillote ». Admirant au passage les sculptures monumentales, témoignages de la richesse et du « pouvoir » des propriétaires, les promeneurs se sont arrêtés devant la plaque commémorant l’assassinat de Sadi Carnot, le 24 juin 1894 (un jeune anarchiste italien poignarda le président français alors que celui-ci se trouvait à Lyon pour l’exposition universelle).

Histoire de goûter aux « bouchons lyonnais », les élèves ont ensuite pris le bus pour se rendre, pour la pause méridienne, à la cité administrative de la Part Dieu, « haut lieu de la gastronomie » pour les élèves qui ont apprécié frites et kebab judicieusement proposés au menu du jour !

Ponctuelle et plein d’allant, la charmante compagnie s’est ensuite engouffrée dans le métro pour se diriger vers le quartier Saint Jean, au pied de la basilique de Fourvière.

L’après-midi, le groupe s’est divisé en 2, les uns utilisant leur carte «M’RA » pour découvrir le musée de la miniature, les autres préférant parcourir le quartier Saint Jean et les bords de Saône. Pour les premiers, un voyage au pays de Robocop ou Stuart Little en s’extasiant devant la baguette magique d’Harry Potter. Pour les randonneurs, un voyage dans le « Vieux Lyon » aujourd’hui très touristique et proposant quantité de « Lyonnaiseries ».

Les 2 groupes se sont réunis à 15 h 30 pour reprendre métro et tramway avant de rejoindre le parking relais où les attendaient les véhicules de l’établissement.

« Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir un nouveau regard » Marcel PROUST

_______________________________________________________________________________________

Cette visite de Lyon s’est déroulée dans le cadre du projet « Tour du monde des CAPa ». Il concernait les classes de CAPa, 1ère et 2ème année. Les caprices de la météo et les impératifs de la vie collective nous ont amené à modifier nos ambitions mais l’essentiel est là : A travers ce parcours, les élèves ont pu appréhender différents quartiers de Lyon, ayant chacun leur personnalité (quartier ouvrier, quartier bourgeois, quartier des affaires, quartier historique). Au cours de la ballade, ils ont côtoyé le patrimoine lyonnais (bâtiments, nom des rues, places, monuments, …). Sans doute seront-ils plus attentifs lorsqu’ils entendront le nom des frères Lumières ou verront un reportage sur les canuts….On peut dors et déjà décerner à ces élèves un « brevet » de transport collectif. Et puis, il ne faut pas oublier : ils ont tout de même parcouru pas loin de 9 km à pied ….

Un grand merci à madame Moreno, proviseur, ainsi qu’au personnel administratif qui a préparé l’organisation « matérielle » de la sortie. Évidemment, merci aux enseignants qui ont encadré et accompagné les élèves.

____________________________________________________________________________________________________________________________________