Si on se mettait au vert ? T PH

ÉDUCATION À LA CITOYENNETÉ

Du 26 au 29 mars 2018, la classe de Terminale Productions Horticoles a mis en lumière les actions autour du développement durable du lycée. En partenariat avec l’Association « Autour, un œil sur l’environnement », l’Agence de la mobilité Nord-Isère, et encadrée par leur enseignante d’éducation socioculturelle, cette initiative a permis aux jeunes de se sensibiliser davantage aux enjeux environnementaux et de s’impliquer dans une démarche participative.

 Une Licorne écolo à vélo ? Non ce n’est pas un mirage mais le fil rouge de ce temps fort sur le développement durable au lycée horticole et animalier et la façon que les élèves de Terminales Productions Horticoles ont trouvée pour interpeller leurs camarades sur le thème qu’ils ont choisi de défendre.

Consommer autrement. Lison a proposé un atelier « pâte à tartiner maison » en prolongement d’une exposition sur l’huile de palme que sa classe avait réalisée en seconde. Anaëlle s’est penchée sur les cosmétiques à partir de produits naturels et a livré ses secrets de fabrication à ses camarades.

Se déplacer autrement. Il faut montrer l’exemple ! Grâce aux conseils avisés de leur enseignant d’agroéquipement, les élèves ont fabriqué trois remorques à vélo à partir de matériaux récupérés. Cette action a été renforcée par l’agence de la Mobilité Nord-Isère qui a accompagné les élèves dans la conception et l’animation d’un code de la route du vélo, et a tenu un stand pour proposer des solutions de déplacements alternatives et l’essai d’un vélo électrique.

Cuisiner autrement. Et le soleil ? Entre deux averses, il a répondu présent. Le four solaire fabriqué par les élèves, avec l’appui de l’association « Autour, un œil sur l’environnement », a pu fonctionner et produire une compotée de courges et d’oignons qui a ravi les papilles des invités.

Transmettre autrement. La visite des enfants de l’école Jean Rostand de La Tour du Pin a conclu cette riche semaine en permettant aux élèves de Terminale d’expliquer à la génération qui les succède les différentes démarches mises en place dans leur établissement autour du développement durable.

En s’engageant dans une démarche de sensibilisation pour le respect de  l’environnement, ces jeunes, depuis trois ans de formation au lycée horticole et animalier, sont devenus des écocitoyens responsables.