Les Terminales TCVA remontent à la source !

Le 8 février 2018, les élèves de terminale BAC PRO Technicien conseil vente en animalerie (TCVA) se sont rendus chez un fournisseur en poissons d’aquarium. Pour ces futurs vendeurs, cette visite était l’occasion de découvrir comment est traitée une commande passée en magasin. Pour un bon de commande, c’est toute une équipe qui entre en action …

Avant la visite : Avant d’effectuer la visite, les élèves ont fait un état des lieux de l’animalerie pédagogique et ont préparé une commande. Cette véritable mise en situation pratique a rendu la visite plus captivante, les élèves pouvant observer ensuite « concrètement » ce qu’il se passe une fois que la commande est « lancée ». Voilà donc nos élèves remontant « à la source »….

Une entreprise reconnue par la profession : L’entreprise Anthias est située à « Les Chères » au Nord-est de Lyon. 24 personnes travaillent aujourd’hui dans cette entreprise créée en 1991 par seulement 3 personnes. En 2016, Anthias a reçu le trophée d’or du meilleur fournisseur de poissons d’aquarium et de bassins de jardin. C’est pour la qualité des relations entre ce grossiste et les points de vente accueillant nos élèves en stage que les enseignantes ont choisi de visiter cet établissement.

Une offre très diversifiée : Anthias est un grossiste et fournit des poissons sur tout le territoire français, voire en Belgique et Pays-Bas. Si l’offre en poissons d’eau douce et d’eau de mer est importante, cette entreprise propose également des coraux, reptiles, des insectes ou …. des aliments congelés (bien sûr, il faut aimer les vers de vase). Si certains des élèves se sont intéressés aux espèces de poissons les plus vendues (« Néons et guppys »), d’autres ont été davantage surpris par le fait que les poissons étaient arrivés « en avion » d’élevages situés en Colombie, au Nigéria ou en Thaïlande !

 « Des bulles pour les poissons » : Avant d’être chargés dans les avions, les poissons sont contrôlés par un vétérinaire. Ils sont de nouveau contrôlés à l’arrivée par les douaniers et services sanitaires français. Ils rejoignent ensuite les aquariums Anthias où ils sont acclimatés, observés et ensuite envoyés aux animaleries/jardineries. « Oui, Manon ! il s’agit bien de Perrier ! » Lors de l’acclimatation des poissons d’eau de mer, l’aquarium est rempli d’eau de Perrier, ce qui assure une eau au PH très bas. Le bien-être de poissons est de rigueur pour ce grossiste.

Une organisation efficace : Anthias, c’est avant tout un travail d’équipe. Sur 24 employés au total, 14 personnes travaillent à la préparation des commandes et à l’entretien des poissons. 10 autres personnes assurent les fonctions commerciales et administratives.  Ce qui apparaît clairement à nos élèves, c’est l’importance de la communication dans l’entreprise. Outre l’échange continu d’informations, les réunions hebdomadaires sont le moyen de réfléchir à de nouvelles stratégies de développement.

Remerciements : Cette visite est intégrée dans le projet « Du lycée au métier » cofinancé par le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes et le lycée horticole de La Tour du Pin. Nous remercions vivement ces structures de l’intérêt qu’elles portent à l’intégration des jeunes dans la vie professionnelle. Nous remercions évidemment l’entreprise Anthias et notamment monsieur Jonathan Colson, chef des ventes chez Anthias. Nous laisserons le mot de la fin à Maxence : « Dommage qu’ils ne prennent pas d’apprentis »